PROF-EUROPE

Accueil > 07-Les 17 Sections Régionales de PROF-EUROPE > Bydgoszcz-Toruń > Le stage d’été au CAVILAM - réflexion

Le stage d’été au CAVILAM - réflexion

lundi 10 décembre 2012, par bydgoszcz

« Faire du cours de français un buzz... » tel était le titre de la conférence d’ouverture qui m’a aidée grâce à l’intervenant dynamique, Michel BOIRON, le directeur du CAVILAM, de me plonger du coup dans le cadre de la pédagogie moderne et innovante. La suite du stage ne pouvait pas être meilleure et c’était surtout grâce à trois formateurs que je peux confirmer que mes attentes ont été entièrement satisfaites. Telle était d’ailleurs la conclusion d’une des discussions sur l’activisation de la classe que l’on a menée pendant le stage : sans professeur dynamique il n’y a pas de cours dynamiques. Voilà les formateurs incontournables du CAVILAM : Marjolaine PIERRÉ (dynamiser, théâtre), Alexandre HAUPENS (rythmiser, Swingo) et Samuel CROMBE (marionnettes, collage). Je me permets de citer leurs noms car il me semble qu’ils méritent tous les trois d’être invités par les Ambassades de France du monde entier pour former les enseignants pendant les séminaraires annuels. J’aimerais bien que cela soit le cas de la Pologne !
Comme dès la rentrée 2012 j’allais devenir professeur principal de la classe au profil « lettres/théâtre » (au collège – „gimnazjum”) avec 2ème heure de français dédiée à enseigner le FLE par théâtre, j’ai voulu apprendre pendant le stage comment enrichir ma pratique pédagogique en approche culturelle. C’était pour cela que j’ai choisi « Faire entrer les arts dans la classe ». Le contenu du module a bien répondu à mes attentes surtout les séances consacrées à la peinture, au collage et aux marionnettes. La participation au second module intitulé « Dynamiser la classe de français au quotidien » m’a également donnée plusieurs idées toutes faites, faciles à être employées dans mon travail de tous les jours.
Quant aux séances de découverte, j’ai particulièrement apprécié « Activités d’écriture créative réalisables dès les petits niveaux pour favoriser le plaisir d’écrire et la créativité » et « Activités théâtrales en classe de FLE ». Les deux ont été basés sur des livres de la collection PUG dirigée par Michel BOIRON « Les Outils malins du FLE » et menées par les co-autrices de ceux-ci.
Il me semble indispensable d’ajouter que j’ai aussi bien apprecié le côté socio-culturel du stage. Plusieurs propositions du service culturel que j’ai pu découvrir grâce aux forfaits offerts par l’Ambassade de France et à ma bourse m’ont permise de connaître la région, sa géographie et ses traditions. Je n’oublierai non plus jamais ma famille d’acceuil, toujours prête à m’aider et à me faire découvrir les coutumes et la cuisine auvergnates. Si j’avais une fois l’occasion de revenir à Vichy, j’aimerais bien passer mon séjour chez la famille MARTINON.
Au cours du stage j’ai rencontré les enseignants du monde entier ce qui m’a permis de me faire des amis et de partager avec eux mon experience professionnelle.
En ce qui concerne l’organisation de mon séjour, je devrais avouer que je me sentais un peu perdue avant le stage car les informations que m’ont été communiquées n’étaient pas complètes. J’ai failli réserver les billets de train Paris –Vichy car que je n’étais pas au courant que c’était le CNOUS qui allait s’en occuper. Et pour les billets de retour c’était l’inverse : toutes les stagiaires, nous n’avons su que trois jours avant la fin du stage que c’était à nous cette fois-ci de les acheter avec notre bourse.
Je suis très reconnaissante envers l’Ambassade de France en Pologne de m’avoir donné la possibilité d’effectuer ce stage en France. Un grand merci pour mes collègues boursières, ma famille d’accueil et toute équipe Cavilam !

Marta SAMOLEJ-CHMIELEWSKA